Tulum: un paradis bohème

Tulum: un paradis bohème

25 octobre 2017
-
Carnet de voyage

Des amis nous avaient parlé de Tulum et vanté son eau cristalline, son sable blanc et sa douceur de vivre.
Tulum respecte ses promesses.
Ici, les ruines Maya surplombent la mer, l'ancienne ville fortifiée, l'une des dernières construite par les maya, remarquablement conservée.
La plage, paradis des pêcheurs et des plongeurs m'a complètement ébahi.
Une coolitude hippie, des vagues transparentes comme des glaçons, des yogistas qui font sur salutation au soleil au bord de la mer des Caraïbes, une dégustation de langoustes sur la plage pour quelques pesos, prendre une barque de pêcheur pour aller plonger au bord de la barrière de corail, Tulum, c'est tout ça.
Et lorsque l'on y a gouté, on a qu'une seule envie, c'est d'y retourner.

Nous avons séjourné au Mi Amor Hôtel, joli boutique hôtel où l'accueil de Jacqueline la propriétaire est extraordinaire.

A Tulum, même dans l'allée commerçante au bord de la plage, le temps s'est arrêté. Les échoppes regorgent de créateurs où trouver le plus bel attrape rêve ou une robe branchée est chose facile.

A faire aussi en vrac: des cours de Yoga ou une baignade dans le plus beau cénote: gran cénote, un cocktail au Mezzanine Hôtel, une belle salade dans un hamac au Zebra beach, et enfin une grillade chez Casa banana qui a enchanté nos papilles de carnivores.

Plage

Mer

palmier

ruines maya

ruines maya 2

Hôtel Mi Amor

Hôtel Mi Amor

bâteau

bâteau

Totem

Gran cénote

Hamac

Coussin

Artisanat

Artisanat

You must be register

Clic here to register

Add a comment